Marguerite (1931-2019) #2

2020

73X90cm

Table, chaise, Cahier d’écriture, carnet à dessin, Pilulier, carte,  mots croisés, lettre.

 

 

En répondant au terme Hécatombe à […], cette pièce dresse un parallèle avec un projet antérieur, Marguerite (1931-2019), réalisé en 2019, où il était question de restituer une partie de la vie de ma grand-mère maternelle par l’exposition d’objets glanés. Cette installation traite cette fois-ci de la maladie de cette même personne qui a souffert dans un premier temps de dépression. À la suite de la prise de nombreux médicaments mal ordonnancés et mal dosés, son état s’est dégradé et a provoqué des troubles du comportement, ainsi que la perte de certaines compétences. Un problème que l’on appelle « dégénérescence neurologique ».

 

Cette installation a pour but de témoigner de la dégradation de cette mémoire et de ces compétences, par des objets glanés après la perte de cette personne. Des objets d’archive qui restituent la mémoire d’une personne malade, mais également l’évolution de cette maladie neuro-dégénérative due à la prise de ces médicaments. L’objectif par cet inventaire d’objets est aussi de comprendre la souffrance que cette personne a pu subir et la complexité de cette maladie.

 

Les écrits sur le cahier que nous pouvons lire résultent de ces troubles de comportement par certaines obsessions (par exemple : aller marcher plusieurs fois par jours ou attendre l’infirmière). La comparaison entre deux objets, le cahier et le carnet,  forment une restitution de la perte des compétences et exploitent la question de l’expression par l’écrit. Nous voyons bien ici qu’un besoin d’expression est nécessaire chez la personne, mais qu’il n’est plus compréhensible par les autres, due à la perte de cette compétence. Les autres objets glanés permettent une lecture plus générale de cette maladie. Un magazine de mot croisés dévoile cette dégénérescence. Un pilulier témoigne du surdosage quotidien. Une feuille avec des annotations de consignes quotidiennes à respecter est exposée, afin de montrer, là aussi, une perte d’autonomie.

 

Cette pièce fait donc office de mémorial en exposant ces objets particuliers sur une table, qui fait également lien avec le projet Marguerite (1931-2019), puisque c’est le même support qui est utilisé.

1. Une dégénérescence du cerveau intervient lorsque des tissus ou cellules du système cérébral se détériorent. Une maladie neurodégénérative correspond à une atteinte du système nerveux et du cerveau. Cette maladie entraine, la perte de mémoire, la perte des compétences acquises, troubles comportementales, etc. https://www.capretraite.fr/prevenir-dependance/maladie-d-alzheimer/la-maladie-d-alzheimer-et-les-maladies-apparentees/, (consulté le 27/03/2020)