Triples Triptyque

Photographies numériques

29,7x21 cm

 

 

Ce projet s’est fondé autour du « Triple autoportrait en se cachant derrière ».

Après plusieurs recherches et idées sur le dispositif de cette production, j’ai décidé de me focaliser sur le mot « Triple ». J’ai donc choisis de réaliser des triples autoportrait insérés dans le triptyque initial, créant ainsi une mise en abîme.

 

Pour le premier Autoportrait, en reprenant le principe des One minutes sculptures d’ Erwin WURM, j’ai choisis un objet qui me correspond: un appareil photo argentique. Un objet important pour moi car c’est grâce à cet appareil que j’ai découvert la photographie et que cette technique m’a permis d’ouvrir mon observation sur ce que je vois au quotidien.

La deuxième photo, me cache derrière une oeuvre de l’artiste BANKSY. Le singe pour lui est la représentation de l’humain. C’est un artiste engagé que j’apprécie particulièrement pour les sujets qu’il transmet dans ses oeuvres et sa manière de cacher son apparence en se déguisant, chaque fois qu’il est dans un lieu public.

Le troisième autoportrait en se cachant derrière le portrait de ma grand-mère en noir et blanc. C’est une des personnes qui à participé le plus à mon éducation hors mis mes parents. Son regard semble vide sur cette photo, ses traits montrent le temps qui passe. Pour moi chaque visage à une histoire à raconter. Celui de ma grand-mère me rappel tout ce que j’ai vécu avec elle et ce qu’elle m’a appris sur la vie, les bons et les mauvais moments. Dans cette photo les notions de souvenir et d’éphémérité du corps sont présentes. 

 

La question de l’installation s’est ensuite posée. Après plusieurs essais ces photos sont mises en place sur un socle dans des cadres noirs, rappelant l’installation des photos de famille, créant ainsi une intimité et une proximité avec le spectateur.